Occasionnellement et spontanément, certaines orchidées nous offrent l’occasion d’assister à un merveilleux phénomène de reproduction : les Keikis.

keikis orchidées

Keikis. Qu’est-ce que c’est ? Signification de Keiki ?

Keiki est un mot hawaïen qui signifie « bébé ». En horticulture, un keiki est une plante produite asexuellement par une orchidée, notamment Dendrobium, Epidendrum et Phalaenopsis.
Fondamentalement, une petite plante de l’orchidée mère naît d’un noeud existant dans la tige florale. Cette situation exceptionnelle nous offre la possibilité d’obtenir une nouvelle orchidée, identique à celle d’origine.
Les variétés les plus susceptibles de générer des keikis sont les orchidées Dendrobium et Epidendrum, bien que parfois les orchidées Phalaenopsis puissent nous surprendre avec l’apparition d’un keiki.
Les orchidées peuvent générer des keikis pour de nombreuses raisons. La pire des raisons est que l’orchidée subit beaucoup de stress, et l’apparition d’un keiki est une façon d’essayer de se reproduire avant de mourir.

Identifier les Keikis

keikis d’orchidées

Nous saurons rapidement que nous sommes devant un keiki, lorsque nous observons que dans un noeud de la tige florale, quelques racines aériennes commencent à apparaître. Puis quelques feuilles identiques à celles de la plante mère commenceront à naître.
Bien que les keikis apparaissent généralement à partir de tige florales, ils peuvent rarement aussi provenir de la base de l’orchidée elle-même.
Ne soyez pas pressé de couper le keiki, nous le laisserons pousser un peu, jusqu’à que ses racines font environ 5 ou 6 centimètres de long et qu’il a au moins trois feuilles bien développées.

Stimuler l’apparition artificielle des Keikis

L’apparition des Keikis dans les orchidées est totalement spontanée, mais les jardiniers ont développé différentes stratégies pour «stimuler» les orchidées à produire des enfants, la façon la plus simple de les reproduire.
Voici les moyens les plus courants pour obtenir des Keikis de Phalaenopsis et Dendrobium.

Keikis d’orchidée Phalaenopsis

keikis d’orchidées Phalaenopsis

Après la floraison de l’orchidée, si l’on veut la provoquer pour produire des Keikis, il faut couper la tige florale au-dessus d’un noeud, environ la moitié de la longueur de la tige florale.
Ensuite, nous enlevons soigneusement la peau qui recouvre les bourgeons des nœuds, pour obtenir une plus grande exposition à la lumière.
Une autre astuce pour stimuler l’apparition des Keikis, est d’appliquer des hormones de croissance des plantes sur les nœuds, ce qu’on appelle la «pâte Keiki».

C’est quoi les pâtes de Keki ?

La pâte Keiki est créée à partir de l’hormone cytokinine, qui stimule l’apparition d’une nouvelle orchidée dans les Phalaenopsis, à partir des noeuds floraux.
A partir des tiges florales du Phalaenopsis, de nouvelles tiges florales peuvent émerger, ou nous pouvons stimuler l’apparition de nouvelles orchidées.

keikis d’orchidées entretien

Stimuler l’apparition des Keikis dans le Dendrobium Nobile

La façon la plus simple de stimuler l’apparence des Keikis de Dendrobium Nobile est de les soumettre au stress. Ça a l’air un peu dur, mais c’est comme ça.
De temps en temps, nous devons tailler le plus vieux des Dendrobiums. On peut profiter de ces vieilles tiges pour avoir de nouvelles orchidées.
Tout d’abord, nous devons avoir une tige avec les bonnes conditions, que les entre-nœuds aient une apparence blanchâtre.
On va couper la tige et sceller la coupure. Toute de suite vous la mettez dans le substrat comme nous le feriez avec n’importe quelle autre bouture.
Arrosez un peu tous les 15 jours. L’idée est de lui donner assez d’eau pour qu’elle ne meure pas.
Si vous avez, un mois après vous pourrez observer un premier bourgeon qui donnera naissance à un Keiki. A partir de la même tige vous pouvez obtenir plusieurs Keikis.

Transplanter « les enfants » d’une orchidée

Une fois que nous avons coupé le Keiki, nous pouvons le placer dans son propre pot ou le laisser pousser dans le pot de la plante originale.
Certains jardiniers recommandent cette dernière option. Laisser pousser le Keiki pendant sa première année à l’abri de la plante mère, puisque la plante d’origine peut réguler les conditions du sol pour que les nouveaux Keikis s’adaptent progressivement.
Vous devez veiller à ce que la plante ne reçoive pas trop de lumière directe, et augmenter progressivement la quantité de lumière qu’elle reçoit.
La logique, si tout va bien, dit que vous obtiendrez votre première floraison après deux ou trois ans, car elle est bien rarement atteinte au cours de la première année de vie.