TYPES D’ORCHIDÉES

Dans la plupart de pages ou nous arrivons à trouver des infos concernant les différents types d’orchidées, on nous parle directement des différentes espèces d’orchidées qui sont commercialisées, sans plus de détail. Cette information est très basique et d’habitude incomplète.

Dans l’idéal, il faudrait en savoir un peu plus concernant leurs habitudes de croissance, développement et leur lieu d’origine, pour ensuite établir une classification en fonction de l’espèce à laquelle elles appartiennent.

Selon la croissance et développement, nous pouvons distinguer trois types différents d’orchidées :

Types d’orchidées selon sa croissance

Orchidées épiphytes

Il y a des jardiniers amateurs qui pensent à tort que les orchidées épiphytes sont des plantes parasites, et pas du tout. Ce n’est pas comme ça. Les orchidées épiphytes obtiennent les nutriments dont elles ont besoin pour leur croissance à partir de l’humidité de l’environnement et de l’humus déposés sur les branches qu’elles habitent.

Elles poussent près de la cime des arbres, pour obtenir la lumière dont elles ont besoin dans les endroits où la lumière atteint à peine le niveau du sol.

Orchidées terrestres

Parmi les orchidées tropicales il y a quelques espèces terrestres, comme Paphiopedilum, Cymbidium ou Calanthe. Les orchidées terrestres poussent comme les autres plantes, s’enracinant dans le sol et obtenant leurs nutriments du sol.

Orchidées semi-terrestres, lithophytes

Les orchidées semi-terrestres sont un petit groupe. Elles poussent enracinés sur des pierres recouvertes de mousse, ou sur des feuilles en décomposition sur le sol. L’espèce la plus connue est l’orchidée Laelia.

Genres d’orchidées

Dans le monde, il existe aux alentours de 30000 espèces reconnues de Orchidaceae, qui est le nom scientifique des orchidées. A ces 30000 espèces connues, qui augmentent de temps en temps grâce à de nouvelles observations, il faut rajouter quelques 150000 croisements d’orchidées, appelés hybrides, produits par des jardiniers professionnels.

Les genres d’orchidées les plus commerciales (et certains moins connues, mais tout aussi belles) que nous pouvons trouver à la vente sont :

Orchidée Aerangis

orchidee aerangis

  • Nom scientifique: Orchidée Aerangis
  • Origine : Afrique tropical et Madagascar
  • Type d’orchidée :Épiphyte
  • Floraison : Fin printemps. 4 semaines.
  • Lieu / Emplacement : Pas beaucoup de lumière
  • Arrosage : Régulier. Fréquent avec des hautes températures
  • Humidité : Élevée, 60-70 %
  • Difficulté : Moyen – Difficile

L’espèce Aerangis est originaire de l’Afrique tropicale et de Madagascar, où elle pousse comme épiphyte dans les fourches des branches et la cime des arbres.

Ce sont de petites orchidées, avec des panicules suspendues chargées de fleurs, généralement blanches, très parfumées et qui ne dépassent généralement pas les 4 centimètres.

Orchidée Calanthe

orchidee calanthe

  • Nom scientifique: Orchidée Calanthe
  • Origine : Asie
  • Type d’orchidée :Terrestre
  • Floraison : Printemps. 6 semaines.
  • Lieu / Emplacement : Lumière indirecte
  • Arrosage : Régulier. 2 fois par semaine pendant la croissance
  • Humidité : Élevée, 60-70 %
  • Difficulté : Moyen – Difficile

Cette belle espèce d’orchidée, est originaire de l’Afrique du Sud, de Chine, du Japon, d’Australie, de Tahiti et d’Amérique centrale. Contrairement à la plupart des orchidées tropicales, la Calanthe est une orchidée terrestre.

Elles génèrent une bonne quantité de fleurs, magenta, blanc, jaune ou rose. Certaines variétés attirent l’attention, car à certains moments de l’année (certaines variétés) elles manquent des feuilles, mais elles génèrent encore des fleurs splendides.

Le premier hybride d’orchidées a été cultivé en 1854, et c’était le résultat du croisement de deux espèces de Calanthe.

Orchidée Cambria

Orchidee Cambria

  • Nom scientifique: Orchidée Cambria
  • Origine : Résultat du croisement de plusieurs orchidées, elle n’existe pas dans la nature.
  • Type d’orchidée :Épiphyte
  • Floraison : Printemps, ou début automne, selon conditions environnementales.
  • Lieu / Emplacement : Assez de lumière, pas de soleil direct.
  • Arrosage : Régulier. Toutes les semaines en été.
  • Humidité : Élevée, 60-70 %
  • Difficulté : Facile

Le genre Cambria est le résultat d’un bon nombre de croisements d’orchidées, donc nous ne parlons pas d’une variété que nous trouverons dans la nature.

Son origine commence en 1911, quand une nouvelle variété est générée, résultat du croisement de: Odontoglossum crispum, Miltonia et Cochlioda noezliana. Mais celle-ci n’est pas la Cambria que nous connaissons, mais une variété appelée Vuylstekeara.

C’est le croisement de la Vuylstekeara avec la variété Odontoglossum Clonius, qui a vraiment donné naissance à la Cambria.

Elles poussent à partir de pseudobulbes, d’où leurs feuilles et fleurs sont nées.

Orchidée Cattleya

Orchidee Cattleya

  • Nom scientifique: Orchidée Cattleya
  • Origine : Costa Rica, Argentine.
  • Type d’orchidée :Épiphyte ou lithophyte
  • Floraison : Printemps, 1 – 3 semaines.
  • Lieu / Emplacement : Beaucoup de lumière, même un peu de soleil direct (mais pas à midi).
  • Arrosage : Quand le substrat est sec. En hiver il faut bien séparer les différents arrosages
  • Humidité : Élevée, 40-70 %
  • Difficulté : Facile

Le Cattleya est nommé d’après William Cattley, le premier Européen à cultiver avec succès une orchidée de cette espèce. Elles sont originaires des Caraïbes, d’Amérique centrale et d’Amérique du Sud.

Cette espèce est caractérisée par de très grandes fleurs, intenses et colorées. Certaines fleurs peuvent avoir un diamètre d’environ 30 centimètres.

Orchidée Coelogyne

Orchidee Coelogyne

  • Nom scientifique: Orchidée Coelogyne
  • Origine : Asie du Sud et Pacifique Occidental.
  • Type d’orchidée :Épiphyte ou lithophyte
  • Floraison : de Mars à Octobre.
  • Lieu / Emplacement : Beaucoup de lumière, mais pas de soleil direct.
  • Arrosage : Tous les 3 – 4 jours en été, 1 par semaine en hiver
  • Humidité : Élevée, 60-80 %
  • Difficulté : Moyen

Il s’agit d’une orchidée originaire du Sri Lanka, de l’Asie du Sud-Est, de la Nouvelle-Guinée et des îles du Pacifique. Ce groupe rassemble un bon nombre d’espèces, avec différentes habitudes de croissance et fleurs avec des formes différentes, certaines même avec des panicules suspendues.

Peut-être la plus connue est le Coelogyne cristata, avec un grand nombre de fleurs blanches brillantes et un organe reproducteur jaune.

Orchidée Cymbidium

Orchidee Cymbidium

  • Nom scientifique: Orchidée Cymbidium
  • Origine : Afrique, Asie Tropicale, Australie.
  • Type d’orchidée :Épiphyte ou terrestre
  • Floraison : Automne, Hiver. Plusieurs semaines
  • Lieu / Emplacement : Beaucoup de lumière, mais pas de soleil direct. Elle peut bien être placée à l’extérieur
  • Arrosage : Fréquent. Pas permettre que le substrat arrive à sécher.
  • Humidité : Moyen, 40-50 %
  • Difficulté : Facile

Cette variété est bien connue et appréciée chez les fleuristes, pour ses fleurs, qui sont très durables et ont l’apparence de cire. La variété arrive d’Asie tropicale et d’Australie.

Les plantes sont facilement reconnaissables, pour leurs feuilles allongées et fines, ainsi que leurs bulbes arrondis et forts.

Environ 40 espèces sont connues. Les plus connues sont Cymbidium insigne, Cymbidium eburneum et Cymbidium devonianum.

Orchidée Dendrobium

Orchidee Dendrobium

  • Nom scientifique: Orchidée Cymbidium
  • Origine : Sud-Est d’Asie, Australie, Tasmanie.
  • Type d’orchidée :Épiphyte
  • Floraison : Printemps, certains spécimens ont des fleurs qui durent jusqu’à six mois.
  • Lieu / Emplacement : Beaucoup de lumière, mais pas de soleil direct.
  • Arrosage : Il existe deux types de Dendrobium, avec des besoins d’irrigation différents. Pour savoir comment arroser les uns et les autres, visitez l’article ou on parle de cette type d’orchidée.
  • Humidité : Moyen, 50-60 %
  • Difficulté : Facile, bien qu’il soit très important de respecter les périodes de repos, afin qu’elles puissent fleurir à nouveau

Dendrobium fait référence à une espèce épiphyte, qui vit presque exclusivement dans les arbres. C’est l’une des variétés avec un plus grand nombre de spécimens, plus de 1500 différents. Son origine est au Sri Lanka, en Inde, en Chine du Sud, au Sud du Japon, dans certaines îles du Pacifique et dans l’Est de l’Australie et de la Tasmanie, donc, aime les environnements tempérés et frais.

Malgré la grande variété concernant les habitudes de croissance, avec des espèces avec des fleurs suspendues ou dressées, ce qu’elles ont toutes en commun est le soi-disant «menton», une caractéristique typique de ces fleurs, semblable à un éperon.

Orchidée Dracula

Orchidee Dracula

  • Nom scientifique: Orchidée Dracula
  • Origine : Mexique, Pérou, Colombie, l’Équateur, Vénézuela
  • Type d’orchidée :Épiphyte et terrestre
  • Floraison : Été.
  • Lieu / Emplacement : Peu de lumière et pas soleil direct.
  • Arrosage : Tous le jours, ou tous les deux jours.
  • Humidité : Élevée, 70-100 %
  • Difficulté : Moyen

Même si nous pensons que les orchidées Dracula doivent leur nom au célèbre comte, ce n’est pas le cas. Son nom fait référence au nom latin qui signifie « petit dragon », un peu faisant allusion à ses fleurs originales et étranges.

Ce sont des orchidées épiphytes et quelques orchidées terrestres, originaires d’Amérique centrale. C’est en Colombie et en Équateur les pays où on retrouve plus de variétés de ce type d’orchidée.

Orchidée Lycaste

Orchidee Lycaste

  • Nom scientifique: Orchidée Lycaste
  • Origine : Cuba, Pérou, Brésil
  • Type d’orchidée :Épiphyte ou lithophyte
  • Floraison : Printemps.
  • Lieu / Emplacement : Éclairage moyen, pas de soleil direct.
  • Arrosage : Selon la période végétative. Fréquent au printemps et jusqu’à l’automne, réduire la fréquence d’irrigation en hiver.
  • Humidité : Moyen, 50-60 %
  • Difficulté : Facile

Cette orchidée est reproduite par des pseudobulbes, d’où poussent de grandes feuilles pliées, ainsi que ses fleurs, également de bonne taille dans la nature et beaucoup plus grandes dans les spécimens de jardinage.

Nous pouvons les trouver au Mexique, dans certaines îles des Caraïbes, au Pérou et au Brésil. Elles ne sont pas faciles à trouver, elles ne sont pas généralement à vendre.

Orchidée Masdevallia

Orchidee Masdevallia

  • Nom scientifique: Orchidée Masdevallia
  • Origine : Mexique, Pérou, Sud du Brésil
  • Type d’orchidée :Épiphyte ou lithophyte
  • Floraison : Été.
  • Lieu / Emplacement : Peu de lumière, pas de soleil direct.
  • Arrosage : une ou deux fois par semaine. Permettre que le substrat arrive à sécher entre les différents irrigations.
  • Humidité : Élevée, 60-80 %
  • Difficulté : Facile

Les fleurs des orchidées de la famille Masdevallia sont très exotiques, les pointes de leurs feuilles s’allongent comme des fils, atteignant presque qu’au sol.

Ces plantes à faible luminosité ne sont parfois pas reconnues comme des orchidées, car leurs pétales sont si petits qu’ils semblent n’avoir que trois feuilles. Ses pays d’origine sont le Mexique, les îles des Caraïbes, le Pérou et le Brésil.

Pour la vente, nous pouvons trouver des hybrides, qui ne résistent pas trop bien aux températures élevées de l’été. Il existe différentes initiatives, en essayant d’hybrider quelques spécimens, avec l’intention d’améliorer ce problème.

Orchidée Miltonia

Orchidee Miltonia

  • Nom scientifique: Orchidée Miltonia
  • Origine : Pérou, Brésil
  • Type d’orchidée :Épiphyte
  • Floraison : Du Printemps à Été. 8 semaines
  • Lieu / Emplacement : Éclairage intense, pas de soleil direct.
  • Arrosage : une à trois fois par semaine, en fonction de la saison.
  • Humidité : Élevée, 60-70 %
  • Difficulté : Facile

Elles sont connues comme des « orchidées pensée », en raison de la forme de leurs fleurs. Son nom est dû au collectionneur d’orchidées et aristocrate anglais, Milton.

Ce groupe d’orchidées comprend des espèces épiphytes du Brésil et du Pérou. A ne pas confondre avec le groupe d’orchidées Miltoniopsis.

Orchidée Odontoglossum

Orchidee Odontoglossum

  • Nom scientifique: Orchidée Odontoglossum
  • Origine : Amérique centrale et méridionale
  • Type d’orchidée :Épiphyte
  • Floraison : Printemps
  • Lieu / Emplacement : Éclairage intense, pas de soleil direct. Elle peut être placée à l’extérieur
  • Arrosage : Fréquent pendant la période de croissance (deux à trois fois par semaine), et moins fréquent en hiver.
  • Humidité : Élevée, 60-80 %
  • Difficulté : Moyen

 

Le plus spectaculaire de ce genre d’orchidées, sont ses fleurs de couleurs vives et fortes, avec des dessins géométriques. Des variétés hybrides sont généralement trouvées pour la vente, plutôt que les espèces d’origine.

Nous pouvons les trouver en Colombie, en Équateur, au Mexique, au Guatemala et Costa Rica.

Orchidée Oncidium

Orchidee Oncidium

  • Nom scientifique: Orchidée Oncidium
  • Origine : Mexique, Bolivie, Paraguay, Sud du Brésil, Floride
  • Type d’orchidée :Épiphyte
  • Floraison : Printemps, les hybrides fleurissent jusqu’à trois fois dans l’année
  • Lieu / Emplacement : Éclairage intense, elle peut être placée à l’extérieur, dans un endoit protégé du soleil
  • Arrosage : Fréquent pendant la période de croissance (deux à trois fois par semaine), et moins fréquent pendant la période de latence.
  • Humidité : Moyen, 40-60 %
  • Difficulté : Moyen

S’il y a une couleur qui définit cette variété est la couleur jaune, présent dans la plupart des espèces d’Oncidium. Parfois avec des points ou des rayures bruns ou magenta.

Ses fleurs semblent flotter dans l’air, car elles semblent très ramifiées dans les panicules avec plein de petites fleurs.

Cette variété peut être trouvée en plein nature au Mexique, en Bolivie, au sud du Brésil et à Paraguay.

Orchidée Oncidium

Orchidee Paphiopedilum

  • Nom scientifique: Orchidée Paphiopedilum
  • Origine : Asie Tropicale
  • Type d’orchidée :Terrestre
  • Floraison : Printemps, 4 à 8 semaines
  • Lieu / Emplacement : Beaucoup de lumière, pas de soleil direct
  • Arrosage : Régulier, au moins une ou deux par semaine.
  • Humidité : Moyen, 40-50 %
  • Difficulté : Moyen

Toutes les fleurs des orchidées ont quelque chose de spécial, dans le genre Paphiopedilum est son labelle sous la forme de babouche.

Elles sont pour la plupart terrestres, n’ont pas de pseudobulbes ou aucun autre type d’organe de stockage, les forçant à passer par une période de repos.

Au sein du genre Paphiopedilum, plusieurs sous-groupes se distinguent, avec une ou plusieurs fleurs et une longue tige et trois fleurs ou plus et une croissance lente. Au total, une soixantaine d’espèces différentes sont connues.

La zone géographique d’origine du Paphiopedilum, est dans le sud de l’Inde, l’Himalaya, le sud-ouest de la Chine, l’Asie du Sud-Est tropicale, la Nouvelle-Guinée et les îles Salomon.

Orchidée Phalaenopsis

Orchidee Phalaenopsis

  • Nom scientifique: Orchidée Phalaenopsis
  • Origine : Sud-Est d’Asie
  • Type d’orchidée :Épiphyte
  • Floraison : Printemps, 4 à 8 semaines
  • Lieu / Emplacement : Beaucoup de lumière, pas de soleil direct
  • Arrosage : Par observation, elles ne supportent pas les racines humides.
  • Humidité : Élevée, 60-70 %
  • Difficulté : Facile

Elles sont peut-être l’une des variétés les plus connues et commercialisées, dans le monde des orchidées. Vous les reconnaîtrez par leurs fleurs en forme de papillon et vous les trouverez dans toutes les pépinières que vous visitez.

Les raisons sont variées, mais on pourrait parler de la simplicité avec la qu’elles fleurissent à nouveau, ou qu’elles ne sont pas non plus très compliquées de les reproduire à travers des boutures, qui produit même la plante elle-même. Les croisements qui ont été faits de cette variété sont très nombreux, bien qu’en réalité cette espèce ait 50 variétés différentes.

Son origine est dans le sud de la Chine, les Philippines, l’Indonésie et le nord-est de l’Australie.

Orchidée Vanda

Orchidee Vanda

  • Nom scientifique: Orchidée Vanda
  • Origine : Asie Tropicale, Inde, Australie
  • Type d’orchidée :Épiphyte ou lithophyte
  • Floraison : Toute l’année
  • Lieu / Emplacement : Beaucoup de lumière, pas de soleil direct
  • Arrosage : Très fréquent, même deux fois par jour si elles sont dans des paniers.
  • Humidité : Élevée, 70-80 %
  • Difficulté : Difficile

Ce genre est reconnu par le Vanda coerulea qui a des fleurs bleues merveilleuses et brillantes, cependant, la coloration va du jaune, au rouge et orange. La taille de ses fleurs est vraiment spectaculaire. Une caractéristique de ce genre, est sa croissance monopodiale.

Ce sont des épiphytes et vivent généralement suspendues dans l’air, suspendues dans des branches d’arbres. Et donc, c’est comme ça qu’elles sont généralement commercialisées. Pour les avoir à la maison, nous devons pulvériser leurs racines avec de l’eau, afin qu’elles absorbent les nutriments.

Ce sont des espèces que l’on trouve au Sri Lanka, en Nouvelle-Guinée, en Inde et en Australie.

 

Voici seulement quelques-unes des variétés d’orchidées les plus connues. Le genre, comme vous l’avez lu dans ce blog, a plus de 30.000 espèces connues d’orchidées sauvages, auxquelles nous devons ajouter les milliers d’hybrides et d’espèces générées par différentes croisements.